Voilà un gros problème, je suis diabétique, traitée par insuline et ça se voit.

En effet avec les progrès récents dans les traitements :

  • pompes à insuline et notamment omnipod mais aussi pompe classique avec cathéter et fils
  • free style libre ou autre capteur de glycémie
  • etc

on remarque vite que vous avez des décorations sur les bras, le ventre… qui sortent de l’ordinaire.

mon diabète se voit

diabétique et alors?

Même si on peut les camoufler ou en mettre un peu sous les vêtements, on rencontre toujours un moment (piscine, vestiaire ou autre) ou quelqu’un va nous poser la pertinente question :

  • Mais c’est quoi sur ton bras?

Je suis la première à l’avoir très mal vécu, surtout quand les personnes ne jugent pas utile de commencer la phrase par bonjour je m’appelle… mais juste : t’as quoi là?

Passé l’envie de répondre : un appareil à faire parler les c…., je m’habitue, et aujourd’hui encore je réponds plus ou moins gentiment.

J’avoue, dernier en date, un prof de médecine : c’est quoi on dirait robocop? ZEN!!!!!

Et puis depuis toutes ces années je me suis quand même habituée,

mais surtout j’ai eu un déclic récemment.

Une personne qui est entrée dans vie m’a dit :

“la première fois que je t’ai vue, j’ai vraiment trouvé ça génial de porter tes capteurs comme ça, sans les cacher, sans gêne, d’assumer à 200 {877b0a82a19ea3502b79c4cbfaa96a7cae16743a319d771446867b0ab6ef06e5}”

Les gens qui ont lu cet article ont aussi lu :  Présentation du Miao Miao pour Freestylelibre

Et là j’ai compris que cette faiblesse, cet aveu de maladie, était une force!

Bien sûr enfant et adolescent cela n’est pas toujours facile, et les copains sont parfois très durs avec nous et entre eux en général.

Il existe aujourd’hui des tonnes de stickers et housses diverses qui rendent ce matériel plus acceptable pour les petits mais aussi pour les grands, mais il vaut mieux faire comme on veut, et le cacher si on en ressent le besoin parfois.

Mais une fois passé ces étapes,

il faut s’imposer.

J’irai à un entretien d’embauche avec!

à un rdv amoureux avec!

Travailler dans une nouvelle entreprise avec aussi!

Et oui j’assume et je suis aussi forte que les gens qui m’entourent voire plus!

et même si moi aussi je doute, je suis tellement fière de donner un peu d’espoir à de nouveaux diabétiques! Alors oui je l’affirme :

Vous pouvez faire le métier de vos rêves,

le sport que vous pratiquiez jusqu’à maintenant et devenir meilleur que les autres!

et atteindre tous vos objectifs, je vous l’affirme, le diabète n’est pas une limite et ne le sera jamais.

n’en doutez pas, foncez et sachez que cette faiblesse n’en est pas une et peut se transformer en force, il ne tient qu’à vous d’inverser la tendance 😉

Je serais ravie d’avoir vos retours d’expérience sur votre quotidien ou celui de vos enfants avec leurs pompes et capteurs.

Prenez soin de vous,

Estelle.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Vous souhaitez avoir de meilleures glycémies facilement ? Je partage avec vous mes conseils pratiques faciles à mettre en oeuvre

Mes astuces de Médecin et Diabétique de type 1 depuis mon adolescence

Merci, je viens de vous envoyer votre guide

%d blogueurs aiment cette page :