Vous êtes diabétique insulino-dépendant et vous connaissez le problème d’une hyperglycémie persistante ? Quelle est la conduite à tenir ?Une hyperglycémie persistante ou résistante est une glycémie élevée qui ne répond pas au traitement par insuline et ce n’est pas facilement gérable tous les jours. Moi aussi, en tant que diabétique, je connais et dois faire face à ce problème et je souhaite, à travers cet article, vous partager mon expérience, vous expliquer comment je procède et vous livrer quelques conseils de traitement.

Qu’est-ce qu’une hyperglycémie persistante ?

Une hyperglycémie persistante est un taux élevé de glucose sanguin qui ne diminue pas suite aux injections d’insuline.

 

Plus précisément, nous avons tous à des moments de la semaine, voire presque tous les jours des niveaux de glycémie trop élevés. Dans ce cas-là, nous allons injecter au stylo, ou faire un bolus si l’on a une pompe, un peu d’insuline.

Il s’agit d’un bolus correctif et il est calculé en fonction du moment de la journée si nous pratiquons l’insulinothérapie fonctionnelle.

 

Mais il arrive parfois que malgré ces calculs souvent très fins et l’absence d’autre problème associé, le bolus correctif ne fonctionne pas. Cela peut être le cas si le bolus et le repas précédent sont très éloignés, par exemple le matin au réveil, mais parfois même seulement de 6 heures ou 7 heures.

 

Les gens qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le Diabète à l'Ecole : mieux le gérer pour mieux le vivre

C’est une hyperglycémie que j’appelle PERSISTANTE OU RESISTANTE et il faut savoir la gérer.

 

Comment faire pour traiter une hyperglycémie persistante ?

Pour pallier à cette hyperglycémie élevée, je procède à un bolus plus important en insuline. La solution est alors, à ajuster pour chacun bien sûr, de multiplier ce bolus par 1,5.

 

Par exemple :

J’ai une glycémie à 2 g/L au réveil et habituellement, à cette heure-là une unité fait baisser ma glycémie de 0,5 g/L.

Je dois donc faire 2 unités de bolus correctif d’insuline rapide pour viser une cible de glycémie de 1 g/L.

Mais, comme je n’ai pas mangé depuis 12 heures, je fais 2 X 1,5 = 3 unités de bolus correctif d’insuline rapide.

Résultat : j’arrive enfin à 1 g/L.

 

Cet exemple n’est pas forcément applicable à chaque diabétique, mais pour moi cela fonctionne. J’en ai discuté avec d’autres personnes diabétiques et pour elles aussi cette méthode s’applique et leur permet de gérer une hyperglycémie résistante.

traiter une hyperglycemie-persistante

Et vous, comment pouvez-vous appliquer mes conseils ?

Dans tous les cas, il faut parler à votre médecin de toutes les évolutions de votre glycémie et de vos changements d’habitudes.

Changez votre protocole

Avez vous un protocole à portée de main, de ce type ?

protocole-hyperglycémie

Au départ, multipliez les contrôles de glycémie et suivez précisément son évolution. Vous pouvez prendre un petit cahier et vous notez vos glycémies quotidiennement sous forme d’un tableau ou d’un graphique.

 

À l’aide de bandelettes urinaires, faites une recherche et un suivi de corps cétoniques. Leur présence indique une carence importante en insuline dans le sang et d’une diminution du sucre sanguin.

 

Les gens qui ont lu cet article ont aussi lu :  Diabète et Restaurant⎪Mes Conseils

Si vous êtes sous pompe, changez votre cathéter au moindre doute.

 

Évidemment si cette hyperglycémie résistante est toujours présente, prenez contact rapidement avec votre médecin, votre diabétologue ou votre prestataire de pompe.

 

Vous pouvez aussi envisager les injections au stylo si vos problèmes sont dus à l’utilisation de la pompe à insuline.

Organisez-vous

Dans votre frigo, vous devez toujours avoir de l’insuline et des stylos même si vous êtes sous pompe. Et vérifiez leur date de péremption !

Vous devez avoir un protocole clair en tête à effectuer en cas d’urgence afin de savoir comment réagir.

Celui-ci doit être communiqué à vos proches afin qu’eux sachent également comment procéder.

 

Si vous êtes à l’université ou que votre enfant diabétique est à l’école, informez les infirmiers sur place et / ou le professeur le cas échéant et mettez à jour le PAI.

 

Le numéro de téléphone de votre médecin doit toujours être avec vous, à portée de main ainsi que votre carte de diabétique.

hyperglycémie : son traitement

Instaurez une hygiène de vie adaptée

Si vous êtes sujet à une hyperglycémie résistante, pensez à bien boire tout au long de la journée. Ne partez pas sans une petite bouteille d’eau.

 

Mangez équilibré et ayez toujours une petite collation avec vous à prendre si votre glycémie baisse spontanément.

Bougez et faites du sport régulièrement, marchez une demie heure par jour.

 

Prenez soin de bien dormir et de vous reposer si vous sentez la fatigue vous envahir.

N’hésitez pas à avoir une activité sportive douce et pratiquez là à votre rythme.

 

Les gens qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ma glycémie est élevée (hyperglycémie), que dois je faire?

Qu’en pensez-vous ? Cela vous arrive-t-il ? Arrivez-vous mieux à le comprendre et à le corriger avec ce calcul ?

 

J’espère vous avoir apporté un nouvel éclairage sur un problème assez fréquent.

 

J’espère que cet article vous a plu,

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires ci dessous, et si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas non plus à me poser vos questions, j’y réponds toujours avec plaisir.

 

Portez vous bien,

Estelle

Suivez moi sur Facebook

Vous préférez Instagram ?

Et sur Pinterest

Chaîne YouTube

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
  • 6
    Partages
%d blogueurs aiment cette page :